Le e-citoyen

Smartcity, healthcare, e-education, a touch of green and some thoughts

1 note &

Allo docteur, c’est pour un téléconseil

Selon un sondage TNS-Sofres pour Mondial Assistance :

  • 1 Français sur 4 (28 %) s’est déjà dit après coup que la consultation chez le médecin n’était pas nécessaire.
  • Pour 58 % des Français, il est rassurant d’avoir une réponse immédiate à tout moment face à un problème de santé.
  • 60 % des Français s’autogèrent face à un symptôme - un recours à l’automédication réalisé parfois sous contrainte, en raison de problèmes d’accès au médecin pour 39 % d’entre eux.
  • 62 % pensent que le service conseil médical à distance pourrait dans certains cas remplacer une consultation avec le médecin.
  • 79 % des Français plébiscitent le second avis médical en cas de doute face à une prescription ou un diagnostic.

Et Mondiale Assistance donc de proposer “Une première en France” :

  • Information médicale au quotidien  : le médecin oriente, rassure et apporte son soutien professionnel. Il donne des réponses confidentielles et personnalisées.
    Exemple  : vous souhaitez savoir si les différents médicaments que vous prenez sont bien compatibles. Le médecin de Téléconseil Santé pourra vous aider à mieux comprendre votre ordonnance.

  • Automédication  : face à un symptôme ou en cas d’absence du médecin traitant, le service permet d’entrer en contact avec un médecin ou une infirmière de Mondial Assistance qui pourra aider le patient en fonction des symptômes.
    Exemple  : votre enfant a de la fièvre, il est 19 heures et vous souhaitez savoir si vous pouvez lui donner un médicament présent dans votre pharmacie ; l’équipe médicale de Mondial Assistance vous conseillera sur la conduite à tenir.

  • Orientation pour un deuxième avis médical  : ce service permet de bénéficier d’un rendez-vous afin d’obtenir un second avis médical en cas de doute. Les patients sont orientés vers l’un des centres de référence dont la liste complète de spécialistes est régulièrement mise à jour.
    Exemple  : vous souffrez d’un grave problème de hanche, le rhumatologue que vous avez consulté vous recommande une opération et vous souhaitez obtenir un deuxième avis médical. Le médecin de Téléconseil Santé vous donnera les coordonnées d’un spécialiste dans un centre de référence pour ce type d’intervention.

Et de conclure :
"Téléconseil Santé s’inscrit dans le cadre du décret de télémédecine et de la loi HPST (Hôpital, patients, santé et territoires) définissant les contours juridiques de la télémédecine en France.
Grâce à cette nouvelle solution, Mondial Assistance apporte une réponse complémentaire aux services d’urgence existants, permettant l’accès à un professionnel de santé sur des horaires élargis.
Disponible dès aujourd’hui, le service Téléconseil Santé de Mondial Assistance sera accessible dans un premier temps via l’assurance ou la complémentaire santé du patient. “

La mise en place de ce type service est fort louable est utile pour palier aux surcharges des différents services de soin, aux déserts médicaux, la raréfaction des spécialistes, etc …
Cependant, il soulève un certain nombre de questions, souvent récurrentes :

  • Ce type de service ne contribue-t-il pas à une intensification des “soins à plusieurs vitesses” ? les urgences publiques pour tous et les télé services pour les détenteurs d’une mutuelle /assurance complémentaire.
  • Quel est le niveau de qualité de ce service ? qui est derrière le combiné ? sur quels critères sont sélectionnés les médecins susceptibles d’être sollicités pour “donner un 2ème avis” ?
  • Quid de l’intégration de ce type de services dans la “stratégie de santé” nationale globale ? En termes d’accès aux informations des patients, de responsabilité des avis médicaux engagés, de transfert des informations (sur support physique mais aussi dématérialisées).

Une “première en France” donc, tout à fait louable dans l’esprit et qui peut être utile. Cependant, n’oublions pas que le but est de simplifier le parcours de soin. Pour le bien être du patient tout d’abord, mais aussi du praticien et des finances publiques (par publiques j’entends de l’état et donc un peu de chaque citoyen.)

Précisions et crédits
L’étude a été réalisée par TNS Sofres, du 25 avril au 3 mai 2012, auprès d’un échantillon de 1006 personnes représentatives de la population française, âgées de 18 à 75 ans.
image : telesante-paysdelaloire

Merci @Julie pour l’étude

Filed under health Healthcare santé télésanté Mondiale Assistance

  1. dagautier posted this